La renaissance de Romelu Lukaku à l'Inter Milan

Buteur dans le Derby de la Madonnina dimanche dernier, la recrue phare de l’Inter Milan, Romelu Lukaku a mis tout le monde d’accord. Auteur de 16 buts en Serie A, 20 toutes compétitions confondues, l’attaquant belge réussit une saison fantastique avec les Nerrazzuri. Revenons sur le parcours de cette jeune pépite belge. Cliquez ici pour parier.

 

Né le 13 mai 1993 à Anvers, à l’hôpital Middelheim. Romelu, prénom constitué du début des trois noms de son papa : ROger MEnama LUkaku, venait à peine de naître que, déjà, son célèbre paternel déposait un ballon de football dans son berceau...Le foot dominait déjà la vie des Lukaku.

Le chemin du football tout tracé, il effectue ses débuts au Rupel Boom FC, avant de rejoindre Wintam, puis le K Lierse SK et le RSC Anderlecht où il signe son premier contrat professionnel en 2009. C’est d’ailleurs dans ce club qu’il devient champion de Belgique et termine meilleur buteur du championnat, alors qu’il n’a encore que 16 ans.

Ce talent de précocité attire bien évidemment les plus grands clubs, notamment Chelsea où le 18 août 2011, il signe pour 20 millions d’euros. Le 10 août 2012, Lukaku est prêté jusqu’à la fin de la saison à West Bromwich Albion. Il rejoint Chelsea à la fin de la saison mais la concurrence dans le club londonien le pousse encore vers la sortie, il est cette fois encore prêté à Everton.

 

Naissance d’une nouvelle star

Les attentes étaient élevées à la fois parce qu’il sortait d’une bonne saison à West Bromwich mais aussi parce que les supporters d’Everton étaient persuadés que Chelsea allait vouloir le reprendre. Ses débuts à Everton suscitent l’engouement.

Pour son premier match, avec un visage qui trahit son incrédulité, ses fines tresses, son regard dans le vide, l’attaquant a le bon goût de signer son entrée par un but, (comme avec West Bromwich), offrant la victoire aux siens à la 85ème minute, de quoi se mettre tout de suite les supporters dans la poche.

20 buts en 2014/2015, puis 25 la saison suivante, l’arrivée de Ronald Koeman durant l'été 2016 avec un jeu plus direct a résonné comme un nouveau départ pour la nouvelle pépite de Goodison Park. Lors de la saison 2016/2017, seul un monstrueux Harry Kane l’a privé du titre de meilleur buteur. À 23 ans, il avait déjà inscrit 50 buts en Premier League. C’est aussi bien que Ronaldo et mieux que Rooney ! Lukaku a tout compris du football anglais.

 

Nouveau chapitre, le théatre des rêves

Conscient de son talent, Romelu souhaitait franchir un cap en disputant enfin la Ligue des champions. Son départ vers Manchester United, s'inscrivait dans cet objectif. Si le poids des attentes et les doutes qui affleurent lorsqu’il est question de l’avant-centre titulaire de Manchester United, se font de plus en plus grands, Lukaku ne semble pas de cet avis. L’attaquant a inscrit trois buts en préparation puis un contre le Real Madrid lors de la Supercoupe d’Europe, trois autres en Ligue des champions et six lors de ses six premiers matchs de Premier League sous le maillot des Red Devils. Une belle entrée en matière.

Mais la saison 2018-2019 devient de plus en plus compliquée pour le Diable Rouge qui a du mal à trouver le chemin des filets. C'est la première fois dans sa carrière qu'il traverse une telle période de disette. Simple période compliquée ? Besoin de changer d'air ? L'ancien avant-centre d'Everton est bien tenté d'aller voir ailleurs, d'autant plus que Manchester United ne disputera pas la prochaine Ligue des champions.

 

Le nouveau roi de Milan !

Après une Coupe du Monde 2018 plutôt réussi avec la Belgique, la rude concurrence à la pointe de l'attaque des Red Devils, et le faible temps de jeu accordé par Ole Gunnar Solskjaer, Romelu Lukaku aurait intérêt à prendre en compte la possibilité d'un départ. Le Belge est notamment dans le viseur de l'Inter Milan d'Antonio Conte.

Tout n’était qu’une question de temps. Le 8 août 2019 c’est officiel, Lukaku s'engage avec l'Inter Milan pour cinq ans contre un chèque estimé à 65 millions d'euros plus 13 de bonus. Comme pour West Bromwich (contre Liverpool) en 2012, Everton (à West Ham) en 2013 et Manchester United (deux contre West Ham) en 2017, Lukaku s’est encore illustré pour son premier match sous sa tunique Nerrazzuri en inscrivant un but lors du succès de son équipe 4-0 face à Lecce. Le premier d’une longue série.

Et depuis, Lukaku revit, revient au top et forme un excellent duo avec l'Argentin Lautaro Martinez avec lequel il empile but sur buts. Buteur dans le derby de la Madonnina dimanche dernier, le belge a même dépassé un vieux record qui appartenait jusque-là au Brésilien Ronaldo, il est devenu le joueur le plus rapide de l'histoire de l'Inter Milan à atteindre la barre des 20 buts. Il ne lui aura fallu que 29 matchs pour cela, contre 31 pour le double Ballon d'Or. Le nouveau roi de Milan est bien là !