Gagnants et perdants cette semaine en Ligue des champions : 26-27 novembre

Facebook
Twitter
Robert Lewandowski entre dans l’histoire. Tottenham renverse l’Olympiakos. Valence et le Benfica peuvent avoir des regrets. Dortmund battu par Barcelone. Voici les gagnants et perdants cette semaine en Ligue des champions: 26-27 novembre. Cliquez ici pour parier.

 

Gagnants

Tottenham Hotspur

Sous l’impulsion de José Mourinho, Tottenham semble retrouver des couleurs. Après la victoire contre West Ham ce weekend en championnat, les Spurs ont ressorti une prestation digne du Special One. Mené 0-2 au bout de 20 minutes de jeu, Tottenham a réussi à renverser l’Olympiakos grâce notamment à la maitrise tactique du coach portugais. Delle Alli a d’abord réduit la marque en première période avant que Harry Kane sur un doublé et Serge Aurier n’inscrivent les buts de la victoire et de la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Robert Lewandowski

Qui peut stopper Robert Lewandowski en ce début de saison ? Personne. Le Polonais fait parler de lui et en bien. Ce mardi soir, en déplacement sur la pelouse de l’Étoile Rouge de Belgrade en Serbie, le Bavarois a inscrit un quadruplé en l’espace de 14 minutes. Une performance exceptionnelle qu’aucun joueur n’a réussi à faire à ce jour dans la compétition. Et par ailleurs il est le second joueur à réussir à inscrire par deux fois un quadruplé en Ligue des champions. Seul Lionel Messi a réussi pareille performance contre Arsenal et contre le Bayer Leverkusen (quintuplé). Un exploit XXL pour sans aucun doute le meilleur attaquant de la planète a l’heure actuelle.

L’Atalanta Bergame

L’Atalanta, mal embarqué dans cette édition de la Ligue des champions, la première de leur histoire, pouvait toujours croire en ses chances de qualifications. Et les hommes de Gian Piero Gasperini ont fait le job en s’imposant 2-0 face au Dinamo Zagreb, la première victoire des Italiens dans la compétition. Les joueurs de l'Atalanta Bergame devront aller chercher leur qualification sur la pelouse du Shaktar Donetsk deuxième, et espérer dans le même temps que le Dinamo Zagreb ne batte pas Manchester City. Rien d'insurmontable donc !

 

Perdants

Valence

Chelsea se déplaçait sur la pelouse de Valence ce mercredi. Et Les deux équipes pouvaient assurer leur qualification en huitièmes en cas de victoire. Mais les deux équipes n’ont pu faire mieux qu’un match nul 2-2 au terme d'un match plein de rebondissements. Un match nul qui ne fait aucun heureux. Les Valenciens peuvent avoir des regrets au vue des nombreuses occasions ratées à l’image du penalty raté par Dani Parejo ou encore du raté improbable de Rodrygo en fin de match.

Benfica

En déplacement sur la pelouse du RB Leipzig, le Benfica avait l’occasion de se relancer dans ce Groupe G en cas de victoire. Les Portugais, d’une redoutable efficacité, ont marqué deux buts sur leurs quatre tirs cadrés de la partie. Mais les coéquipiers d'Adel Taarabt ont ensuite sombré en fin de match avec deux buts d’Emil Forsberg sur pénalty et sur une tête imparable pour le portier du Benfica. Un match nul qui fait les affaires des Allemands qui se qualifient pour les huitièmes de finale pour la première fois de leur histoire.

Borussia Dortmund

C’était clairement le match à ne pas perdre pour le Borussia Dortmund en vue d’une possible qualification pour le prochain tour. Mais les hommes de Lucien Favre, qui avaient pourtant bien débuté la rencontre avec une belle occasion de Schulz, ont sombré en première période avec des buts de Luis Suarez et de Lionel Messi. Antoine Griezmann enfonçait le clou pour le Barça suite à un caviar de Messi. Les Jaunes et Noirs ont cependant eu le mérite de réduire l’écart suite à une belle frappe de l’entrée de la surface de Jadon Sancho qui était même tout proche du doublé. Dortmund s’incline 3-1 et devra battre le Slavia Prague lors de la dernière et espérer que l’Inter Milan ne s’impose pas face au Barça.