Gagnants et perdants en Europe ce weekend: 8-9 février

Facebook
Twitter
L’Inter Milan s’offre le Milan AC. Getafe dans le top 4. La Juventus et Dortmund laissent filer des points. Voici les gagnants et perdants en Europe ce weekend : 8-9 février. Cliquez ici pour parier.

 

Gagnants

Inter Milan

Le Derby de la Madonnina a tenu ses promesses. Et quel match fou ! Pourtant la soirée avait très mal commencé pour l’Inter Mailan avec deux buts des Rossoneri en première période signés Ante Rebic et Zlatan Ibrahimovic, passeur notamment sur le premier but. Mais au retour des vestiaires, c’est une équipe de l’Inter complètement métamorphosée qui a complètement renversé la rencontre en deuxième mi-temps et s’est imposée au final 4-2. Avec ce succès, les Intéristes reprennent la première place au profit de la Juventus battue au Héllas Vérone.

Getafe

Déjà sensationnel la saison dernière et aux portes de la Ligue des champions, avec une cinquième place méritée, à deux points seulement de Valence quatrième, Getafe ne cesse de se faire un nom dans cette Liga. Le club de la banlieue de Madrid s’est offert ce weekend un succès brillant face à Valence 3-0. Deux buts du capitaine Jorge Molina et un but de Jaime Mata ont permis à Getafe de s’imposer face aux Valenciens qui n’ont pratiquement pas existé dans cette rencontre. L’équipe de José Bordalás est troisième à sept longueurs de Barcelone, son prochain adversaire.

FC Porto

Opposé à son plus grand rival, le FC Porto est venu à bout du leader Benfica, et s'offre donc le O Classico (3-2) du championnat portugais dans un match avec de nombreux rebondissements ! Avec ce précieux succès, les hommes de Sergio Conceicao recollent à quatre points du leader le Benfica qui n’avait plus perdu sur la pelouse de l'Estadio do Dragão depuis 2015.

 

Perdants

Juventus et Dortmund

En déplacement sur la pelouse du Hellas Vérone, la Vieille Dame avait l’occasion de conforter sa première place, mais c’était sans compter sur l’excellente saison du Hellas. En dépit d’un but de Cristiano Ronaldo, en grande forme depuis le début de l’année 2020 (avec au moins un but marqué en dix rencontres de Serie A), la Juve s’est fait rejoindre puis dépasser dans les derniers instants de la rencontre suite à des réalisations de Fabio Borini et de Giampaolo Pazzini. Au classement, la Juve perd son fauteuil de leader suit à la victoire de l'Inter Milan face au Milan AC.

A huit jours d’un huitième de finale face au PSG, le Borussia Dortmund connait des soucis vraiment inquiétants. Battu par le Werder Brême en Coupe d’Allemagne, Dortmund s’est de nouveau incliné ce weekend face au Bayer Leverkusen 4-3 en Bundesliga dans une rencontre assez folle. Pire après avoir perdu Marco Reus (adducteurs), Lucien Favre devra composer sans Julian Brandt (cheville) pour la partie face au PSG, le 18 février prochain (21h00). Pas franchement de quoi mettre en confiance le club de la Rhur.

Lyon

Le choc de cette 24ème journée de Ligue 1, voyait l’Olympique Lyonnais se déplacer sur la pelouse du leader, le PSG. Si un gouffre séparait les deux formations aussi bien au classement que sur le terrain, les Lyonnais peuvent avoir des regrets. Menés 3-0 au bout de 47 minutes de jeu, l’OL avait réussi à réduire le score par l’intermédiaire de Martin Terrier et Moussa Dembélé, le dernier tout proche de ramener les deux équipes à égalité. Mais Au final, les hommes de Rudi Garcia, qui ont montré quelques choses intéressantes par séquence, se sont inclinés sur le score de 4 à 2.

Crystal Palace

Tout est compliqué du côté de Crystal Palace ces dernières semaines. Opposés à Everton ce weekend, les Eagles ont essuyé un nouveau revers, le troisième de suite en Premier League. Même si Christian Benteke avait répondu au but de Bernard en première période, tout s’est effondré à l’entame de la dernière demi-heure suite à des réalisations de Richarlison et Dominic Calvert-Lewin qui ont permis aux Toffees de l’emporter 3-1. Palace n’a remporté aucun de ses sept derniers matchs et est désormais 14ème à six points du premier relégable West Ham.