Qui pourrait remplacer Lopetegui au Real Madrid ?

Hier soir, Julen Lopetegui a été relevé de ses fonctions d’entraineur au Real Madrid. L'Espagnol a passé un séjour court et désastreux à la Casa Blanca. L'ancien sélectionneur de l'équipe d'Espagne avait été embauché pour succéder à Zinedine Zidane à Bernabeu quelques jours avant le début de la Coupe du Monde en Russie. Cette annonce a conduit à son licenciement par la Fédération Espagnole de Football (RFEF).

Il avait à cœur à réussir avec Los Blancos, sinon cette mise à pied rocambolesque aurait été en vain. Malheureusement pour lui, un début de saison cauchemardesque a mis fin à son règne au Real avant même qu'il ne s’établisse. Le dernier clou a été enfoncé dans le cercueil ce dimanche quand les Madrilènes se sont inclinés 5-1 au Camp Nou dans El Clasico. Le club occupe désormais la neuvième place au classement de Liga après dix matchs et aura besoin d'un sérieux coup de pouce pour redorer son blason.

Voici cinq candidats que les Blancos pourraient considérer.

Antonio Conte
L'ex-coach de Chelsea est au chômage après être limogé cet été. Vu son succès à la Juventus et avec Chelsea, c'est lui le grand favori pour remplacer Lopetegui.

Conte amènerait son approche disciplinée au club, ce qui a déjà déconcerté le capitaine Sergio Ramos, un des grands délinquants de l’équipe. Mais cela ne dissuadera probablement pas le président Florentino Perez s'il estime que Conte est l’homme dont l'équipe a besoin.

Mauricio Pochettino
Mauricio Pochettino est sans aucun doute une option très attractive pour Perez. Il a déjà évolué en Liga avec l'Espanyol, et son travail avec Southampton et Tottenham en Angleterre fut impeccable.

Arracher l’Argentin du nord de Londres sera cependant compliqué, étant donné la difficulté de négocier avec le président des Spurs, Daniel Levy. N’empêche on entend dire que Pochettino devient de plus en plus ouvert à l'idée de quitter Wembley pour une plus grande équipe.

Roberto Martínez
Le sélectionneur national de la Belgique, Roberto Martínez, est aussi un bon candidat pour ce poste, et selon quelques petits oiseaux, il souhaite vivement revenir à la gestion. Il a officié à Swansea City en Championship ainsi qu'à Wigan Athletic et Everton dans la Premier League.

C'est son travail avec les Diables Rouges qui a catapulté sa carrière et qui le met en considération pour l’un des plus grands postes de la planète football. Il les a conduits à une troisième place en Coupe du Monde. Son style de jeu attractif et offensif plairait à Bernabeu et aiderait le Real à rivaliser avec le Barça.

Santiago Solari
L'entraîneur argentin Santiago Solari, 42 ans, a été promu de l'équipe B "la Castilla" du Real au poste d'entraîneur intérimaire, tandis que le club cherche un remplaçant permanent pour Lopetegui. Solari a joué pour les Meringues entre 2000 et 2005, après avoir effectué un transfert controversé en provenance de l'Atlético Madrid.

Il espèrera suivre les traces de Zidane, qui a fait le même parcours de la Castilla à la première équipe il y a trois ans.

Mentions honorables
Perez est connu pour avoir fait des nominations inattendues en tant que président du club, notamment quand il a choisi Rafael Benitez pour succéder Carlo Ancelotti en 2015. Il ne serait pas extrêmement choquant qu'il nomme une autre option hors du commun cette fois-ci.

Arsène Wenger a quitté son poste à Arsenal cette année, après 22 ans de service. C'est l'un des entraineurs les plus expérimentés du monde et il a été cité au Real dans le passé. Leonardo Jardim n'a peut-être pas l'air d'un grand candidat après son renvoi à Monaco, mais son bilan en Ligue 1 pourrait le mettre en considération. Il se peut aussi que Perez envisage une proposition de retour à Zidane.